Objectifs :

Comprendre comment le bégaiement fonctionne et s’amplifie.
Connaitre les mécanismes de lutte.
Acquérir le savoir-faire pour amener le patient à l’acceptation du bégaiement et la
réduction de la lutte.

Résumé :

Le but de cette formation est d’amener un regard différent sur la prise en orthophonie du bégaiement.
On ne va plus parler de contrôle, d’élimination du bégaiement ou de techniques pour le cacher.
L’objectif va être d’accepter le bégaiement pour réduire la lutte qui engendre beaucoup de souffrance et de tensions. On va alors viser une communication confortable, spontanée et sans penser tout le temps au bégaiement.
Différentes approches comme la thérapie ACT (Acceptance and Commitment Therapy) et la REBT (Rational Emotive Behavior Therapy for Stuttering) procurent des outils importants utilisés cette approche.
La TREB peu accessible en français sera plus développée lors de cette formation.
Pour cheminer vers l’acceptation, la prise en charge en groupe s’avère très importante, nous détaillerons pourquoi.

Programme détaillé :

Recommandations de la HAS :
1) Méthode : Approche pédagogique et cognitive en groupe 1.1 : « C’est une formation présentielle en séminaire, sous forme d’atelier, formation interactive. » Cette formation est complétée par une activité́ d’analyse des pratiques : intégrée à la démarche cognitive, au moment de l’identification des besoins de formation ou de l’évaluation de l’impact de la formation ;
2) Dispositifs spécifiques 4 : formation professionnelle tout au long de la vie
(professionnels paramédicaux)
3) ORIENTATIONS DÉFINIES PAR PROFESSION DE SANTÉ OU SPÉCIALITÉ, SUR LA BASE DES PROPOSITIONS DES CONSEILS NATIONAUX PROFESSIONNELS OU, EN LEUR ABSENCE, DES REPRÉSENTANTS DE LA PROFESSION OU DE LA SPÉCIALITÉ
Orthophoniste : Orientation 216 Intervention dans les pathologies des sphères Spécifiques ESPACE BEGAIEMENT

A/ Partie Cognitive

Jour 1 :

9h-9h30 : Accueil des participants, partage des connaissances et souhaits de chacun pour cette formation

9h30-11h : Le bégaiement : il est composé des disfluences et de la lutte. Et si on enlevait la lutte ?

Se taire revient à cacher son identité

Les conflits de la personne qui bégaie (selon trois niveaux : corps, représentation et pensée)

La TREB : Les grands principes, ce qu’elle encourage ou non.

11h-11h30 : Pause/questions

11h30-13h : Objectifs de cette prise en charge

Acceptation mais attention aux messages contradictoires

Efficacité, confort : en faisant moins

Confiance, spontanéité et joie : en laissant aller

13h-14h : Pause repas

14h-15h30 : Ateliers ( je ne veux plus de bégaiement, je ne veux plus que mon enfant bégaie : comment y répondre, comment présenter la thérapie TREB)

15H30-16h : Témoignages

16h-17h : Le schéma du changement : bégaiement propre puis ouvert puis spontané

 

 

Jour 2 :

9h-9h30 : Questions des participants sur le jour 1

9h30-10h30 : Redéfinir le succès et l’échec.

Les missions

Un pas à la fois, l’échelle de hiérarchie des peurs, TOAST

Le choix éclairé.

10h30/11H :

11h-11h30 : Pause/questions

11h30-12h : Atelier faire choisir au patient ses missions, le guider sur l’échelle de la peur et retour de mission comment y répondre.

12H-13h :
Sortir de sa zone de confort, pensées irrationnelles et ne pas contrôler la pensée des autres

13h-14h : Pause repas

14h-15h30 : Le groupe : importance et avantages (appartenance, résolution de problème, rôle modèle…etc)

15H30-16h : Témoignages

16h-17h : 5 paramètres de Dean Williams (les évaluer et ajuster) et résolution de problèmes pour la motivation au changement

B) Partie : Analyse des pratiques

Elle sera tout d’abord abordée par un « Questionnaire pré formation » Ce questionnaire est envoyé lors de la confirmation d’inscription, ce qui permet aux stagiaires une meilleure réflexion. Chaque stagiaire devra me renvoyer ce questionnaire, une semaine avant la formation. Ce questionnaire sera repris avec l’ensemble des participants lors de la « présentation initiale », par un tour de table.

Moment phare de la formation où chacun peut exposer ses difficultés, et trouver des réponses ou des pistes grâce au formateur mais aussi grâce aux autres participants D’autre part, à la fin de la formation, chaque stagiaire devra évaluer si la formation a répondu à ses attentes en pourcentage.
Echange avec les participants. La dernière partie de l’atelier sera consacré à un temps d’échange entre les participants et le formateur, concernant leur pratique (difficultés rencontrées, PEC, résultats), ceci en tour de table et en prise de parole spontanée. Cette partie de l’atelier est essentielle car elle permet à chacun de s’exprimer et de partager les connaissances de chacun. Chacun apporte aux autres.

Évaluations
➢ En fin d’atelier, chaque stagiaire devra évaluer en pourcentage, si la formation a répondu à ses attentes.
➢ En fin d’atelier les stagiaires doivent remplir un questionnaire pour tester leur acquis pendant la formation « Evaluation des acquis fins de session »
➢ Un questionnaire d’évaluation de satisfaction de la formation
NB : ces différentes évaluations ainsi que le temps d’échange permettront d’améliorer les formations suivante