Programme détaillé :

Matinée 1 :

Bi/Plurilinguisme, Bi/Pluriculturalité : Partie théorique
Définition du bi-/plurilinguisme
Différents types de bilinguisme
Facteurs qui influencent la mise en place d’un bi-/plurilinguisme
Mythes et réalité du bi-/plurilinguisme (d’après les travaux du Prof. F. Grosjean)
Profil linguistique d’un sujet bi/plurilingue (comment décrire le bilinguisme de la personne)
Attentes linguistiques dans les familles multilingues
Multilinguisme dans les familles de haut vs. bas niveau socio-culturel dans un pays
officiellement monolingue, comme c’est le cas de la France (un large spectre entre un « laissez-allez »
complet et une « névrose de performance » parentale )

Partie pratique

Analyse de vidéos où les enfants et les adultes qui bégaient s’expriment sur leur
plurilinguisme
Travail en groupe pour établir le profil linguistique des personnes observées en vidéo
Réflexion en petits groupes, suivie d’une discussion générale autour des problématiques
suivantes (transition vers la problématique du bégaiement) :

  • Est-ce que la thérapie du bégaiement menée en français L2/L3 aurait un impact sur la
    fluidité du patient dans sa langue maternelle L1 (les langues parlées à la maison) ?
  • Est-ce que la thérapie du bégaiement menée en français aurait un impact sur le profil
    linguistique du patient ? Avantages et risques de renforcer le français
  • Comment traiter les éventuels troubles du langage et de la parole concomitants ? Les
    associer à la thérapie du bégaiement ou les dissocier ?

Après-midi 1 : L’évaluation et la prise en charge du petit enfant bilingue qui bégaie

Quelques généralités sur le développement linguistique d’un petit enfant exposé à plusieurs
langues : données de la littérature et observations cliniques et familiales

  • Comment la parole vient aux enfants bilingues et multilingues ? Bilinguisme spontané
  • Est-ce que le multilinguisme peut être responsable de la survenue et/ou de la persistance
    du bégaiement ?
  • Explications données aux parents

Evaluation du bégaiement dans les langues parlées par l’enfant :
o Questionnement direct de l’enfant (enregistré en vidéo),
o Questionnement des parents (évaluation subjective pour apprécier la fréquence,
la sévérité et l’étendue du bégaiement ; précisions par rapport aux langues
parlées).

Enregistrement vidéo de la parole : échantillons de parole dans toutes les langues
parlées par l’enfant

• Questionnement en français.
• Proposition d’un jeu ou d’une activité où il y aurait un dialogue entre enfant
et parent dans une/des langue parlées par l’enfant autres que le français.

Problème : retard de parole et du langage associés vs. retard d’acquisition du français
L2. Quelles évaluations employer? Quels écueils à éviter ?

Rééducation : présentation et choix d’un programme thérapeutique
o Lidcombe, Capacités et demandes : rappels des principes de base de chaque type
de thérapie
o Choix linguistiques : à discuter et à déterminer avec les parents et à respecter en
séance et en thérapie effectuée à la maison

Le problème du mélange des langues : « code-switching » et « borrowing »
Définition du « switching » (changements de langue) et du « borrowing » (insertion, dans un discours
prononcé dans une langue, de mots ou de groupes de mots d’une autre langue)
➢ Repérer les « mauvais » switching et « borrowing » ( ce qui est rare face à un/e
orthophoniste monolingue), interroger les parents sur leur façon d’utiliser les langues
devant l’enfant et établir les règles d’un bon mélange de langues acceptable

Discussion générale : l’âge préscolaire est un âge de bi/plurilinguisme précoce, spontané, instable. Le
système linguistique de l’enfant multilingue reste très souple. Qu’est-ce que l’on choisit pour la
thérapie du bégaiement : bilinguisme ou monolinguisme (le français) ? Quelles sont les attentes et
les possibilités parentales ? Quels conseils produire ?
Travail pratique :

  • Mises en situation pour le bilan et les exercices de rééducation en situation de
    confrontation au multilinguisme, suivies de débriefing ;
  • Analyse de vidéos

Matinée 2 :
L’évaluation et la prise en charge du bégaiement chez les enfants bilingues d’âge scolaire

Généralités sur la prise en charge du bégaiement chez les enfants d’âge scolaire :

  • Bilan, rééducation (techniques de fluence, désensibilisation, affirmation de soi, travail en
    groupe…)

Particularités liées au plurilinguisme :

  • Etablir le profil linguistique de l’enfant, sa façon de communiquer dans ses différentes
    langues
  • Faire le point sur la stratégie pédagogique des parents en matière de langues
  • Informer les parents sur les particularités du bégaiement chez les enfants plurilingues
  • Evaluer le niveau du langage en français, faire la part entre un éventuel retard de parole
    et du langage et un retard d’acquisition du français L2 ou L3 ; éventuellement, proposer
    une prise en charge du retard de langage associée à la thérapie du bégaiement
  • Cas particulier mais fréquent : migration récente, un français débutant. Quelle
    rééducation proposer ? Communication avec l’école.

Travail pratique :
Analyse de vidéos
Ateliers : techniques de fluence, travail du rythme, jeux créatifs, jeux de parole, groupes

Après-midi 2 :
L’évaluation et la prise en charge du bégaiement chez les adolescents et les adultes plurilingues

Généralités sur la prise en charge du bégaiement chez les adolescents et les adultes :

  • Bilan, rééducation (techniques de fluence, désensibilisation, téléphone, affirmation de
    soi, travail en groupe, travail sur des objectifs scolaires/professionnels bien précis)

Particularités liées au bi-/plurilinguisme :

  • Etablir le profil linguistique du patient, sa façon de communiquer dans ses différentes
    langues, son vécu multilingue,
  • Faire le point sur les attentes linguistiques du patient (pièges à éviter)
  • Informer le patient sur l’étiologie et les facteurs aggravant le bégaiement
  • En rééducation, tenir compte des fragilités du patient en matière de maniement du
    français L2-L3
  • Préparer l’insertion du patient dans un groupe
  • Travailler délicatement en groupe la prise de parole en public et l’affirmation de soi
  • Cas particuliers : bégaiement acquis, exacerbation du bégaiement dans les langues
    « étrangères » chez les adultes francophones dont le français est une langue maternelle
    dans des contextes personnels et professionnels ? Quelle prise en charge proposer ?

Travail pratique :

  • Analyse de vidéos