OBJECTIFS ET PROGRAMME DETAILLE

 

Le bilan et la prise en charge du bégaiement

de l’adolescent et de l’adulte

    Hélène Vidal-Giraud

 

      AOÛT 2021

 

LES OBJECTIFS

 

Mon projet est d’expliquer la construction du bégaiement, de présenter rapidement le bilan et surtout la prise en charge.

Ce travail se fera en deux temps pour aborder le bégaiement en fonction de chaque tranche d’âge. Il sera étayé par de nombreuses vidéos et par des exemples concrets.

Dans le deuxième niveau de cette formation, j’aborderai les étapes du bilan, puis je  poursuivrai par les aspects très pratiques de la prise en charge car les adolescents et les adultes que nous rencontrons présentent un bégaiement ancien et installé.

Mon projet sera de vous faire partager ma conviction que ce temps de bilan est un moment essentiel qui fonde la relation thérapeutique entre le patient et le praticien. Il nous faudra comprendre combien ce trouble de la communication a des répercussions multiples sur la vie sociale, professionnelle, affective et psychologique des personnes qui en souffrent.

Nous travaillerons la désensibilisation, le déconditionnement et re-conditionnement moteur, le concept de l’Iceberg de Sheehan, les techniques motrices ajustées à chaque personne, les identifications des différentes stratégies et faux-semblants mis en place par le patient, la mise en œuvre des habiletés sociales de communication. Tout ce travail est abordé à travers des exemples et des enregistrements vidéo.

Mon objectif serait que toute personne qui bégaie soit entendue à la mesure de sa détresse, que le thérapeute s’autorise de sa compétence pour l’accompagner vers un autre savoir-faire à travers un cheminement souvent ardu, mais combien passionnant !

 

PROGRAMME  DE LA FORMATION

Recommandations de la HAS :

1) Méthode : Approche pédagogique et cognitive en groupe 1.1 :

« C’est une formation présentielle en séminaire, sous forme d’atelier, formation interactive. » Cette formation est complétée par une activité́ d’analyse des pratiques : intégrée à la démarche cognitive, au moment de l’identification des besoins de formation ou de l’évaluation de l’impact de la formation ;

2) Dispositifs spécifiques 4 : formation professionnelle tout au long de la vie (professionnels paramédicaux)

3) ORIENTATIONS DÉFINIES PAR PROFESSION DE SANTÉ OU SPÉCIALITÉ, SUR LA BASE DES

PROPOSITIONS DES CONSEILS NATIONAUX PROFESSIONNELS OU, EN LEUR ABSENCE, DES

REPRÉSENTANTS DE LA PROFESSION OU DE LA SPÉCIALITÉ

Orthophoniste : Orientation 216 Intervention dans les pathologies des sphères

spécifiques

Formatrice : Hélène Vidal- Giraud

Objectif : Permettre aux orthophonistes d’accueillir plus efficacement, les enfants qui bégaient et d’avoir un bilan précis

  1. A) Partie Cognitive

1er jour  matin

9 .00 : Introduction : Ne plus craindre la prise en charge du bégaiement de l’adolescent et de l’adulte.

9.15 à 10.15 : La boîte à outils : les techniques motrices

L’air chaud « Tic-Tac Kiss Cool » Théorie puis expérimentation – Les 4 ouvertures- Le Ballon-poumon

10.15 : Le Parler Rythmé Théorie puis expérimentation

10.30 : L’Erasm Théorie puis expérimentation

10.45 :  Pause

11.00 à 11.30 : Le contact visuel

11.30 : Le bégaiement inverse

11.45 : Le parlé-rythmé MC Pfauwadel Théorie puis expérimentation

12.00 à 12.30 :

Dysfluences volontaires

Les allongements

Le Freezing, Psalmodie, Parlé robot, Sur-articulation.

12.30 à 14.00 : Repas

Après midi

14.00 : Lecture à voix haute et lecture voix dans la voix Théorie puis expérimentation

14.30 : Le bilan de l’adolescent

La première rencontre

L’anamnèse

Dialogue avec l’adolescent

Point de vue des parents de l’adolescent

16.00 à 16.15 : Pause

16.15 à 17.15 :

Relations avec le collège ou le lycée

Mise en place du projet thérapeutique

17.15 à 17.30 :

Questions des stagiaires pour compléter la formation de la journée

 

2ème jour

Matin

9.00 : Le bilan de l’adulte

L’état des lieux

L’iceberg de Sheehan

10.00 Le bégaiement masqué. Théorie. Quel accompagnement ?

10.45 : Pause

11.00 à 12.30 L’analyse psycho-linguistique : les évitements, les troubles de l’évocation, la gestion des pauses, le rapport au temps.

12.30 à 14.00 : Repas

Après Midi

14.00 : La prise en charge de l’adolescent et de l’adulte

Les techniques motrices : retour sur les mises en pratique.

15.00 : Utilisation de l’iceberg de Sheehan

15.30 L’intérêt de la vidéo

16.00 à 16.15 : Pause

16.15 : L’intérêt des échelles et grilles d’évaluation – L’implication et l’alliance thérapeutiques

16.30 :

Temps des questions et des réponses

Conclusion

L’apport des échelles et grilles d’évaluation

Proposition de pistes de remédiation

Synthèse des deux jours de formation et questions

B) Partie : analyse des pratiques 17.00 17.30

  1. Elle sera tout d’abord abordée par un « Questionnaire pré formation » Ce questionnaire est envoyé lors de la confirmation d’inscription, ce qui permet aux stagiaires une meilleure réflexion. Chaque stagiaire devra me renvoyer ce questionnaire, une semaine avant la formation. Ce questionnaire sera repris des participants lors de la « présentation initiale », par un tour de table.

Moment phare de la formation où chacun peut exposer ses difficultés, et trouver des réponses ou des pistes grâce au formateur mais aussi grâce aux autres participants D’autre part, à la fin de la formation, chaque stagiaire devra évaluer si la formation a répondu à ses attentes en pourcentage.

  1. Echange avec les participants. La dernière partie de l’atelier sera consacré à un temps d’échange entre les participants et le formateur, concernant leur pratique (difficultés rencontrées, PEC, résultats), ceci en tour de table et en prise de parole spontanée. Cette partie de l’atelier est essentielle car elle permet à chacun de s’exprimer et de partager les connaissances de chacun. Chacun apporte aux autres.
  1. Évaluations

    ➢ En fin d’atelier les stagiaires doivent remplir un questionnaire pour tester leur acquis pendant la formation « Evaluation des acquis fins de session »

➢ Un questionnaire d’évaluation de satisfaction de la formation portant sur

–             La satisfaction globale de la formation

–             La qualité de l’intervention

–             L’utilité professionnelle

–             Les compétences techniques acquises

–             L’évolution souhaitée de certains points pour les formations suivantes

–             Demande d’approfondissement

 

D’autre part, chaque stagiaire devra évaluer si la formation a répondu à ses attentes en pourcentage 

NB : ces différentes évaluations ainsi que le temps d’échange permettront d’améliorer les formations suivantes