Bilan et prise en charge du bégaiement masqué

chez l’enfant, l’adolescent et de l’adulte

 

         Hélène Vidal-Giraud

 

Action                            Session                        

Ville                               Date

Les objectifs

 

Mon projet  est de vous aider à reconnaître les signes du bégaiement masqué, qui, comme son nom l’indique, se cache derrière de très nombreuses stratégies, à tous les âges de la vie.

Les témoignages des patients seront étudiés, grâce à leurs enregistrements vidéos  et à leurs productions  écrites, pour rentrer dans toute la complexité de ce trouble encore souvent peu connu.

Je vous apprendrai à écouter la plainte exprimée  et la plainte sous-terraine,  les mécanismes profonds de contrôle et de censure. Je vous apporterai les éléments qui vous permettront les diagnostics différentiels avec le trouble d’anxiété sociale, la phobie sociale et la timidité maladive.

Vous entendrez les indices si discrets , tels que la perte de spontanéité, l’art des évitements, la notion de secret qui amènent à la construction progressive du masquage.

Je vous présenterai les pistes thérapeutiques à proposer à vos patients, les échelles de reconnaissance du bégaiement masqué.

Puis nous verrons comment la technique des dysfluences volontaires sera introduite par étape, permettant  le retour progressif de la spontanéïté en parallèle à  la place donnée à  l’Autre . Enfin, nous nous pencherons sur l’impact du travail en groupe.

 

La formation abordera le bégaiement masqué en fonction de chaque tranche d’âge, puis apportera les options thérapeutiques. Il sera étayé par de nombreuses vidéos et par des exemples concrets.

Mon souhait est  de vous faire partager ma certitude  que ce temps de bilan est un moment subtil et délicat, mais passionnant,  car les patients que nous recevons présentent un bégaiement ancien et enfoui, au plus profond de leur honte. Or , personne ne mérite de vivre avec un tel handicap, dont les répercussions  sur la vie sociale, professionnelle, affective et psychologique sont douloureuses et  injustes.

 

Mon objectif serait que toute personne qui vit avec un bégaiement masqué  soit entendue à la mesure de sa détresse, que le thérapeute s’autorise de sa compétence pour l’accompagner vers un confort de parole et un confort de vie retrouvé

PROGRAMME  DE LA FORMATION

Recommandations de la HAS :

1) Méthode : Approche pédagogique et cognitive en groupe 1.1 :

« C’est une formation présentielle en séminaire, sous forme d’atelier, formation interactive. » Cette formation est complétée par une activité́ d’analyse des pratiques : intégrée à la démarche cognitive, au moment de l’identification des besoins de formation ou de l’évaluation de l’impact de la formation ;

2) Dispositifs spécifiques 4 : formation professionnelle tout au long de la vie (professionnels paramédicaux)

3) ORIENTATIONS DÉFINIES PAR PROFESSION DE SANTÉ OU SPÉCIALITÉ, SUR LA BASE DES

PROPOSITIONS DES CONSEILS NATIONAUX PROFESSIONNELS OU, EN LEUR ABSENCE, DES

REPRÉSENTANTS DE LA PROFESSION OU DE LA SPÉCIALITÉ

Orthophoniste : Orientation 216 Intervention dans les pathologies des sphères

spécifiques

Formatrice : Hélène Vidal- Giraud

Objectif : Permettre aux orthophonistes d’accueillir plus efficacement, les enfants qui bégaient et d’avoir un bilan précis

  1. A) Partie Cognitive

1er jour matin :

9.00 : Introduction : Tour de table et présentation de la formation :

«  Ne plus craindre de rencontrer des patients souffrant de bégaiement masqué »

9.15 : Témoignage  de Léna, orthophoniste et patiente, en podcast

 (https://www.slate.fr/podcast/168089/le-bout-manquant-du-puzzle )

10.15 : définitions et approches théoriques, le syndrome de parole intériorisée

10.45 : Pause

11.00 : diagnostics différentiels, la timidité, l’anxiété, la phobie sociale

11.30 : Les étapes  du bilan selon l’âge du patient

  • à 14.00 : Repas

Après – Midi

14.00 : vidéos et analyse didactique : la plainte exprimée, la plainte sous-terraine, au-delà de l’inconfort de parole

Les émotions cachées

16.00 à 16.15 : Pause

16.15 : La construction progressive du masquage, le cercle vicieux

Les cognitions et les distorsions cognitives  

Les stratégies et autres habiletés de compensation

17.15 à 17.30

Questions des stagiaires pour compléter la formation de la journée

 

2ème jour Matin

9.00 : L’iceberg de Sheehan. Vidéos

9.30 :  Les pistes thérapeutiques  de la prise en charge de l’adolescent et de l’adulte

l’Echelle d’évaluation de  H. de Cordoue  et J. Etchéverry

10.45 : Pause

11.00 à 12.30 : Utilisation de l’Echelle par couleur

12.30 à 14.00 : Repas

Après – Midi

14.00 : Sortir de l’évitement, Vivian Sisskin

15.00 : Les techniques motrices qui soulagent à court terme et à long terme

15.30 : Les dysfluences volontaires, l’entraînement oratoire, la prise de parole en public. Vidéos

16.00 à 16.15 : Pause

16.15 : L’intérêt de l’utilisation de la vidéo

16.30 à 17.00

Temps des questions et des réponses

Conclusion

L’apport des échelles et grilles d’évaluation

Proposition de pistes de remédiation

Synthèse des deux jours de formation et questions

L’importance d’accepter de participer aux groupes thérapeutiques, modalités et fonctionnement

L’implication et l’alliance thérapeutique

 

B) Partie : analyse des pratiques 17.00 17.30

 Elle sera tout d’abord abordée par un « Questionnaire pré formation » Ce questionnaire est envoyé lors de la confirmation d’inscription, ce qui permet aux stagiaires une meilleure réflexion. Chaque stagiaire devra me renvoyer ce questionnaire, une semaine avant la formation. Ce questionnaire sera repris des participants lors de la « présentation initiale », par un tour de table.

Moment phare de la formation où chacun peut exposer ses difficultés, et trouver des réponses ou des pistes grâce au formateur mais aussi grâce aux autres participants D’autre part, à la fin de la formation, chaque stagiaire devra évaluer si la formation a répondu à ses attentes en pourcentage.

  1. Echange avec les participants. La dernière partie de l’atelier sera consacré à un temps d’échange entre les participants et le formateur, concernant leur pratique (difficultés rencontrées, PEC, résultats), ceci en tour de table et en prise de parole spontanée. Cette partie de l’atelier est essentielle car elle permet à chacun de s’exprimer et de partager les connaissances de chacun. Chacun apporte aux autres.
  2. Évaluations

    ➢ En fin d’atelier les stagiaires doivent remplir un questionnaire pour tester leur acquis pendant la formation « Evaluation des acquis fins de session »

➢ Un questionnaire d’évaluation de satisfaction de la formation portant sur

–          La satisfaction globale de la formation

–          La qualité de l’intervention

–          L’utilité professionnelle

–          Les compétences techniques acquises

–          L’évolution souhaitée de certains points pour les formations suivantes

–          Demande d’approfondissement

D’autre part, chaque stagiaire devra évaluer si la formation a répondu à ses attentes en pourcentage

NB : ces différentes évaluations ainsi que le temps d’échange permettront d’améliorer les formations suivantes